La semaine des licenciements dans le secteur du jeu vidéo : une exploration approfondie des événements récents
9 mai 2024

La semaine des licenciements dans le secteur du jeu vidéo : une exploration approfondie des événements récents

Par Eliott Loudon

La disparition inattendue d’Arkane Austin

La semaine dernière, la nouvelle a éclaté comme un coup de tonnerre dans l’industrie du jeu vidéo : Arkane Austin, une filiale de Microsoft, a fermé ses portes. Cette fermeture est survenue après le premier anniversaire de leur jeu Redfall qui a été loin de rencontrer le succès escompté. Malgré l’humanité du service RH qui a attendu ce cap pour envoyer les courriels de licenciement, la tristesse est palpable.

Arkane Studios, maintenant situé uniquement à Lyon, continue d’embaucher pour leur projet de TPS sur Blade, le héros Marvel. Quant à la raison de la fermeture d’Arkane Austin, elle reste un mystère. Selon Jason Schreier, ce n’est pas lié aux performances décevantes de Redfall.

Le triste destin d’autres studios de jeux vidéo

Au-delà d’Arkane Austin, trois autres studios ont été rayés de la liste. Parmi eux, Tango Gameworks, le studio japonais derrière Ghostwire Tokyo et HiFi Rush. Matt Booty, le chef de Xbox Games Studios, n’a pas donné de raison précise pour la fermeture de ce studio, se contentant d’une déclaration vague sur la nécessité d’investir ailleurs.

La fermeture de ces studios vient à peine un an après la sortie de leurs derniers jeux et alors qu’ils étaient en phase de recrutement pour de nouveaux projets. Selon Jason Schreier, la direction aurait eu peur d’être submergée par la gestion de tant de nouveaux jeux.

Les répercussions sur l’industrie et les réactions sur les réseaux

La nouvelle de ces fermetures a provoqué une vague de réactions sur les réseaux. Parmi elles, celle de Dillon Rogers, développeur de Gloomwood, qui a critiqué le principe du capitalisme et le fait qu’une société cherche toujours à faire plus de profits, quelles qu’en soient les conséquences.

En dépit de ces fermetures, l’industrie du jeu vidéo continue d’évoluer et de s’adapter aux défis. Les employés touchés par ces licenciements cherchent de nouveaux emplois, espérant pouvoir travailler sur leurs projets préférés : les immersive sims.

Voici une liste de quelques-uns des studios affectés par des licenciements récents :

  • Arkane Austin
  • Tango Gameworks
  • Compulsion Games
  • Roundhouse Studios

N’oublions pas que ces événements, bien que tragiques pour les personnes touchées, font partie de l’évolution continue du secteur du jeu vidéo. Malgré le tumulte, l’espoir demeure pour un avenir où les talents trouveront leur place dans des studios florissants.